Menu Fermer

Bordeaux 2009

AQUITAINEONLINE.COM / 13 NOVEMBRE 2009

Exposition Art Urbain Chérif et Geza

Du 16 octobre au 23 novembre 2009, Galerie D.X de Bordeaux expose Chérif et Geza, ou KRM, un couple d’artistes franco-allemand qui réalise des murs imaginaires sur bois. Un art urbain iconoclaste et rebelle, basé sur la tragédie humaine et la complexité de l’être.

Pour sa sixième exposition, le Street Art est à l’honneur à la Galerie DX. Le graffiti entre au Grand Palais à Paris et à Bordeaux, dans le cadre de « Evento » la nouvelle manifestation culturelle, un rendez-vous de l’Art dans son milieu urbain. Du 16 au 23 novembre 2009, la Galerie DX exposera les oeuvres récentes du couple d’artiste tes franco-allemand Chérif et Geza. Sur de grands panneaux de bois ils créent dans un échange artistique à quatre mains des murs imaginaires à partir d’affiches publicitaires, de couches successives de couleurs, des messages de la rue.

Chérif et Geza se qualifient de chercheurs de traces, dans ces « fragments du mur » ils utilisent des codes à la fois archaïques et contemporains. Dans l’enchevêtrement de couleurs, de techniques et de sujets sociopolitiques, apparaît l’émotion d’une rencontre avec un mur, le mur de Berlin. Le vernissage a lieu de 15 octobre à partir de 19h en présence des artistes. Le 9 novembre 2009, nous célébrerons avec aux les 20 ans de la chute du Mur.

Chérif et Geza, couple d’artistes franco-allemand, Geza Jäger née en 1974, Chérif Zerdoumi né en 1958, se sont rencontrés en 2002 et ont tout de suite su qu’ils allaient travailler et vivre ensemble. Ils s’installent à Berlin où « L’esprit du mur » naît de leur travail sur les vestiges du Mur. Aujourd’hui, Chérif et Geza ont investit une usine filature désaffectée. Ils créent en tandem, chacun intervenant sur l’autre, acceptant la destruction de leur propre création jusqu’à obtenir « l’effet mérité ».

De cet échange créatif à 4 mains apparaît sur de grands panneaux de bois leur oeuvre murale : des « fragments de murs imaginaires » à partir d’affiches publicitaires, d’affiches de campagnes électorales (ils ont à leur disposition 40000 affiches du métro parisien de 1978 à 1990), de couches successives de couleurs et des messages de la rue.

Chérif et Geza se qualifient de chercheurs de traces, ils utilisent des codes urbains à la fois archaïques et contemporains. L’art du pochoir, « la poésie des rues » est présent dans tout leurs tableaux, leur signum au pochoir: « KRM » et un chien errant, poète des rues. Dans l’enchevêtrement de couleurs, de techniques et de sujets sociopolitiques apparaît l’émotion d’une rencontre avec le mur de Berlin et les images de cette société des années 80. En plus de leur exposition à la Galerie D.X, ils participent à plusieurs foires d’Art Contemporains, Art Élysées, Paris, Fiera di Forli, Italie et St’art, Strasbourg. Le vernissage a lieu de 15 octobre à partir de 19h en présence des artistes. Le 9 novembre 2009 : 20 ans de la chute du Mur de Berlin.

leo. ultricies facilisis massa Phasellus luctus